8b31c7f453ccbdfa2888b58aa5b274e8Alleluia, this is the day that the Lord has made, let us rejoice and be glad in it. Easter comes from the Good news we received thanks to the beloved disciple of Jesus, who run to the Tomb. In preparation for this joy, we had forty days of prayers and penance. The forty Lenten days gave us the opportunity to reflect on our wrong doings and reconcile with the Almighty. Therefore, we are set to sing Halleluiah!

Our song of joy, however, can not lead us away from being aware of the reality which surround our everyday life. As the people of God, we know that we did not set our hearts nor our minds on things above, where Christ is (col 3,1…4). The scandals which suffocate us today are probably the refusal to conform our whole being to Christ so that we can share the glory of his resurrection. Together, as the people of God, we are pilgrims moving toward this glory. Churchmen themselves, advises Benedict XVI, must be converted into believers who fear and honour a living God.

jesus on the cross for usLe premier dimanche de carême nous a introduits à un Jésus physiquement affaibli par le jeûne de quarante jours mais dont l’effort et l’intensité de prière lui ont donné des forces spirituelles nécessaires pour assumer trois années de mission au service du Père. En ce dernier dimanche de carême, sa vie publique touche presque à sa fin et nous voyons Jésus qui, avec plus d’intensité, prie encore son Père, alors que s’approche le sommet de son œuvre salvifique : la mort et la résurrection. Aujourd’hui, nous contemplons Jésus sous un double signe, un peu paradoxal. D’un côté, alors que Jésus descend le mont des Oliviers, la foule des disciples, remplie de joie, l’entoure de chants d’acclamation pour les merveilles qu’ils ont vues. D’un autre côté, Jésus sort de Jérusalem sous les moqueries de la ‘même’ foule. Cette ambivalence dans la foule ne cesse de m’étonner. S’il faut voir dans cette ambivalence la défaillance de la foi, il faut aussi y voir l’ampleur du péché.

pardonEn ce cinquième dimanche de Carême, le prophète Isaïe annonce que notre Dieu, le Créateur et Sauveur, continue son œuvre de salut ; qu’en plus de ses bonnes actions d’autrefois est venu le moment de faire un monde nouveau. Dans sa lettre aux Philippiens, Saint Paul nous livre un témoignage personnel de cette œuvre renouvelante et recréatrice de Dieu dans sa vie, suite à sa rencontre avec le Christ. L’évangile nous présente le Christ qui rencontre les scribes, les pharisiens et la femme adultère et donne un nouveau départ à leurs vies, en les recréant, en les renouvelant!

prodigalsonLa joie se laisse transparaître dans tous les textes de ce quatrième dimanche de Carême. Dans la première lecture, le Seigneur a enlevé des Israélites le déshonneur de l’Egypte. Les Israélites se réjouissent et fêtent la Pâque. Dans la deuxième lecture, l’homme se voit comme une nouvelle créature grâce à Dieu qui dépasse les fautes, et les trahisons de l’homme. Dieu se réconcilie avec l’homme. Au lieu que ce soit l’homme qui se réconcilie avec Dieu, Dieu prend cette initiative. Par la réconciliation, j’entends une ‘relation’. Dieu veut qu’il y ait toujours une relation entre lui et l’homme. La relation, c’est ce que j’appelle la religion. Par religion, j’entends tout ce que l’homme fait pour nouer une relation avec Dieu, son créateur. De ce fait, tout ce qui empêche cette relation, c’est ce que j’appelle péché ; ce mur qui s’établit entre Dieu et l’homme et qui coupe toute relation entre les deux parties.

Pray With us

praywithusPray As You Go -Ignatian Spirituality

Become a Jesuit

becomeajesuit2Do You Have a Calling to Serve Christ?
Learn More

Support Our Work

makeadonationMake a difference, Make a DONATION

 

Connect with Us

Call Us: +250 789 969 587
Email: info.sjrwb@gmail.com